On disait que j’étais bavard comme une pie, je racontais des histoires, j’adressais la parole à des Cyrulnik Boris

Ajouter un commentaire

On disait que j’étais bavard comme une pie, je racontais des histoires, j’adressais la parole à des inconnus dans la rue. Qui aurait pu penser que je parlais pour me taire ? Les mots que je disais servait à cacher ceux qu’il ne fallait pas dire.
Sauve-toi, la vie t’appelle (2012)
Citations de Boris Cyrulnik
Boris Cyrulnik

Laisser une réponse