La vie, c’est le désespoir pur, très limpide, très sombre, cristallin… Il n’y a qu’un chemin qui y Bernhard Thomas

La vie, c’est le désespoir pur, très limpide, très sombre, cristallin… Il n’y a qu’un chemin qui y mène à travers la neige et la glace du désespoir, il faut s’y engager par-delà l’adultère de la raison.
Gel (1962)
Citations de Thomas Bernhard
Thomas Bernhard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.