Nous respirerions enfin mieux si un beau matin on nous apprenait que la quasi-totalité de nos sembla Cioran Emil Michel

Nous respirerions enfin mieux si un beau matin on nous apprenait que la quasi-totalité de nos semblables se sont volatilisés comme par enchantement.
Aveux et anathèmes (1987)
Citations de Emil Cioran
Emil Cioran

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.