La nouvelle, c’est comme un vol à la tire dans le métro, il faut être rapide, habile. Un roman, c’es Garnier Pascal

La nouvelle, c’est comme un vol à la tire dans le métro, il faut être rapide, habile. Un roman, c’est un casse de banque, ça se prépare à l’avance, ça prend un an. L’important, c’est de se mettre en état d’écriture. Après, taper sur la machine ce n’est rien.
Interview Encres Vagabondes, propos recueillis par Serge Cabrol
Citations de Pascal Garnier
Pascal Garnier