J’ai toujours aimé les frontières, entre les pays comme dans l’écriture. Je suis un frontalier. Les Garnier Pascal

J’ai toujours aimé les frontières, entre les pays comme dans l’écriture. Je suis un frontalier. Les frontières sont des endroits surréalistes qui n’ont pas de raison d’exister. Sur une carte elles sont matérialisées mais sur terre c’est complètement aléatoire. Cette lisière est intéressante parce que c’est l’endroit où les gens n’ont plus de bagages. Il n’y a pas de précision, pas de chose définie.
Interview Encres Vagabondes, propos recueillis par Serge Cabrol
Citations de Pascal Garnier
Pascal Garnier