Il n’y a que les pauvres qui puissent être aussi sincèrement reconnaissants, eux seuls, pour qui le Zweig Stefan

Ajouter un commentaire

Il n’ y a que les pauvres qui puissent être aussi sincèrement reconnaissants, eux seuls, pour qui le comble de la jouissance est un plaisir gratuit, offert en quelque sorte par le ciel.
La Peur (1925)
Citations de Stefan Zweig
Stefan Zweig

Laisser une réponse