Un monde où il n’y a plus de place pour l’être, pour la joie, pour le loisir actif, est un monde qui Camus Albert

Ajouter un commentaire

Un monde où il n’ y a plus de place pour l’ être, pour la joie, pour le loisir actif, est un monde qui doit mourir. Aucun peuple ne peut vivre en dehors de la beauté. Il peut quelque temps se survivre et c’ est tout.
Carnets II, janvier 1942 – mars 1951 (1964)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse