Qui ne donne rien n’a rien. Le plus grand malheur n’est pas de ne pas être aimé, mais de ne pas aime Camus Albert

Ajouter un commentaire

Qui ne donne rien n’ a rien. Le plus grand malheur n’ est pas de ne pas être aimé, mais de ne pas aimer.
Carnets III, mars 1951 – décembre 1959 (1989)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse