Quand un poing monstrueux, de l’ombre où l’horreur flotte
Sort, tenant aux cheveux la tête de Hugo Victor

Quand un poing monstrueux, de l’ombre où l’horreur flotte

Sort, tenant aux cheveux la tête de Charlotte

Pâle du coup de hache et rouge du soufflet,

C’est la foule ; et ceci me heurte et me déplaît ;

C’est l’élément aveugle et confus ; c’est le nombre ;

C’est la sombre faiblesse et c’est la force sombre.
L’Année terrible : Les 7 500 000 oui
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.