Pourquoi ne pas alors signaler qu’en français aussi, phonétiquement, il existe un lien intime entre Cheng François

Pourquoi ne pas alors signaler qu’en français aussi, phonétiquement, il existe un lien intime entre beauté et bonté ? Ces deux mots viennent du latin bellus et bonnus, lesquels dérivent de fait d’une racine indo-européenne commune : dwenos. Je n’oublie pas non plus qu’en grec ancien, un même terme, kalosagathos, contient et l’idée de beau (kalos) et l’idée de bon (agathos).

Cinq méditations sur la beauté (2006)
Citations de François Cheng
François Cheng

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.