Les gens meurent petit bout par petit bout, en une série de petites morts. Ils perdent la vue, l’ouï Penny Louise

Les gens meurent petit bout par petit bout, en une série de petites morts. Ils perdent la vue, l’ouïe, leur autonomie. Ça, ce sont les morts physiques. Mais il y en a d’autres,moins évidentes, mais plus fatales. Ils perdent courage. Ils perdent espoir. Ils perdent confiance. Ils se désintéressent de tout. Et, finalement, ils se perdent eux-mêmes.
Le beau mystère (2012)
Citations de Louise Penny
Louise Penny

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.