Le silence se referma sur ses paroles. Barnes était livide, Joisneau comme cristallisé sur sa terreu Grangé Jean-Christophe

Le silence se referma sur ses paroles. Barnes était livide, Joisneau comme cristallisé sur sa terreur.
Les Rivières pourpres (1998)
Citations de Jean-Christophe Grangé
Jean-Christophe Grangé