Le rêve de l’homme, écrit Maeterlinck, ce serait d’être un passant qui ne passerait pas. A vrai dire Rostand Jean

Le rêve de l’homme, écrit Maeterlinck, ce serait d’être un passant qui ne passerait pas. A vrai dire, l’homme se contenterait déjà d’être un passant qui passerait un peu moins vite.
Pensées d’un biologiste (1939)
Citations de Jean Rostand
Jean Rostand