La vie était encore vivable. Il suffisait d’oublier, de le décider avec détermination, brutalement. Semprún Jorge

Ajouter un commentaire

La vie était encore vivable. Il suffisait d’ oublier, de le décider avec détermination, brutalement.
L’Ecriture ou la Vie (1994)
Citations de Jorge Semprún
Jorge Semprún

Laisser une réponse