Je trouve dommage que les personnes qui ont des handicaps visibles ou, comme le mien, invisibles sau Favan Claire

Je trouve dommage que les personnes qui ont des handicaps visibles ou, comme le mien, invisibles sauf au niveau du comportement soient aussi mal traitées et accueillies au sein de l’école. C’est comme si on subissait une double punition : notre état pas forcément toujours facile à gérer, et le poids malsain et cruel du regard des autres. Une fois qu’ils vous ont pris en grippe, plus rien ne peut changer. On est pris au piège.
Inexorable (2018)
Citations de Claire Favan
Claire Favan