J’aurais presque crié, tellement me faisait mal cette lame d’acier chauffée à blanc qui pénétrait en Zweig Stefan

Ajouter un commentaire

J’aurais presque crié, tellement me faisait mal cette lame d’acier chauffée à blanc qui pénétrait en moi, toujours plus implacable.
Vingt-quatre Heures de la vie d’une femme (1929)
Citations de Stefan Zweig
Stefan Zweig

Laisser une réponse