Il me semble qu’à la première conscience qu’il aurait de lui-même, l’homme retomberait en poussière. Bernanos Georges

Ajouter un commentaire

Il me semble qu’à la première conscience qu’il aurait de lui-même, l’homme retomberait en poussière.
Journal d’un curé de campagne (1936)
Citations de Georges Bernanos
Georges Bernanos

Laisser une réponse