Anna détestait les transports en commun. Elle considérait le métro comme la quintessence du malaise Tackian Nicolas

Anna détestait les transports en commun. Elle considérait le métro comme la quintessence du malaise urbain. Un lieu de non-vie où s’expriment les facettes les plus sombres de l’être humain, de l’indifférence à la violence verbale ou physique. Anna avait toujours pensé que si Goethe avait été parisien, il aurait situé l’enfer de Dante sur la ligne
Quelque part avant l’enfer
Citations de Nicolas Tackian
Nicolas Tackian

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.