Voilà les hommes qui sollicitent nos suffrages et, de guerre lasse, les obtiennent. Ils nous représe Giono Jean

Voilà les hommes qui sollicitent nos suffrages et, de guerre lasse, les obtiennent. Ils nous représentent. Vous voyez maintenant qu’ils nous représentent mal, et même qu’ils ne nous représentent pas du tout.

Les Trois Arbres de Palzem, 1984
Citations de Jean Giono
Jean Giono

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voilà les hommes qui sollicitent nos suffrages et, de guerre lasse, les obtiennent. Ils nous représe Giono Jean

Voilà les hommes qui sollicitent nos suffrages et, de guerre lasse, les obtiennent. Ils nous représentent. Vous voyez maintenant qu’ils nous représentent mal, et même qu’ils ne nous représentent pas du tout.
Quand on les voit s’effondrer en pantalonnades ou se gonfler en plastronnades, il faut bien se dire que, pendant ce temps, nous faisons tout autre chose ; nous construisons des usines, nous inventons des vaccins, nous écrivons des livres, labourons les champs, ou nous nous promenons main dans la main, sur les collines de thym et d’asphodèles. C’est à peine, si, en lisant le journal du soir, nous disons : « Qu’est-ce qu’ils ont encore fait, ces imbéciles ? » Jusqu’au jour, évidemment, où nous en aurons assez. Mais ce sera pour changer un cheval borgne contre un aveugle.
Les Trois Arbres de Palzem, 1984
Citations de Jean Giono
Jean Giono

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.