Un jour, l’un d’entre nous s’est levé, il est allé vers l’absolu de la vie, il a pris sur lui toutes Cheng François

Un jour, l’un d’entre nous s’est levé, il est allé vers l’absolu de la vie, il a pris sur lui toutes les douleurs du monde en donnant sa vie, en sorte que même les plus humiliés et les plus suppliciés peuvent, dans leur nuit complète, s’identifier à lui. S’il a fait cela, ce n’était pas pour se complaire dans la souffrance : il s’est laissé clouer sur la croix pour montrer au monde que l’amour absolu est possible, un amour « fort comme la mort », et même plus fort qu’elle, capable de dire de ses propres bourreaux : « Pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. »
Cinq méditations sur la mort. Autrement dit sur la vie (2013)
Citations de François Cheng
François Cheng

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.