Tu ne saurais d’assez ample salaire, – Récompenser celui qui t’a soigné – En ton enfance, et q Pibrac Guy du Faur, seigneur de

Ajouter un commentaire

Tu ne saurais d’ assez ample salaire,
Récompenser celui qui t’ a soigné
En ton enfance, et qui t’ a enseigné
A bien parler, et surtout à bien faire
Quatrains
Citations de Guy du Faur, seigneur de Pibrac
Guy du Faur, seigneur de Pibrac

Laisser une réponse