Simplement, le prêche rendit plus sensible à certains l’idée, vague jusque là, qu’ils étaient condam Camus Albert

Ajouter un commentaire

Simplement, le prêche rendit plus sensible à certains l’idée, vague jusque là, qu’ils étaient condamnés, pour un crime inconnu, à un emprisonnement inimaginable.
La Peste (1947)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse