Si tu ne portes pas de blessure en pleine poitrine,
Je serai indifférente, quand bien même aura Majrouh Sayd Bahodine

Ajouter un commentaire

Si tu ne portes pas de blessure en pleine poitrine,
Je serai indifférente, quand bien même aurais-tu le dos troué comme une passoire.
Le suicide et le chant. Poésie populaire des femmes pashtounes (1988)
Citations de Sayd Bahodine Majrouh
Sayd Bahodine Majrouh

Laisser une réponse