Mon bien-aimé, mon soleil, lève-toi sur l’horizon, efface mes nuits d’exil. Les ténèbres de la solit Majrouh Sayd Bahodine

Ajouter un commentaire

Mon bien-aimé, mon soleil, lève-toi sur l’horizon, efface mes nuits d’exil. Les ténèbres de la solitude me couvrent de toutes parts.
Le suicide et le chant. Poésie populaire des femmes pashtounes (1988)
Citations de Sayd Bahodine Majrouh
Sayd Bahodine Majrouh

Laisser une réponse