Si nous voulons que notre école n’ajoute pas au malheur du monde, quand elle devait au contraire con Polony Natacha

Si nous voulons que notre école n’ajoute pas au malheur du monde, quand elle devait au contraire contribuer à le combattre, il faut sans doute retrouver cette certitude que le savoir libère les hommes en les inscrivant dans une continuité, celles des hommes qui les ont précédés, et dans une communauté, celle de la société dont ils partagent les valeurs.
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons »: qui a fait mentir Victor Hugo ? le 9 septembre 2010
Citations de Natacha Polony
Natacha Polony

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.