Si l’on peut perdre ceux que l’on aime, peut-on vivre sans crainte ? C’est la grande question que po Percin Anne

Si l’on peut perdre ceux que l’on aime, peut-on vivre sans crainte ? C’est la grande question que pose Saint Augustin. Je sais quelle fut sa réponse, mais comme je ne veux pas de la sienne, qui sent l’encens et l’eucharistie, il me reste à en trouver une autre, et je n’y parviens pas. Il faut vivre avec ça, la trouille au ventre.
Bonheur Fantôme (2009)
Citations de Anne Percin
Anne Percin

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.