Quand tu vois ta mère déchirée de douleur, elle qui a longtemps été le pilier du clan familial, cour Dalembert Louis-Philippe

Quand tu vois ta mère déchirée de douleur, elle qui a longtemps été le pilier du clan familial, courir comme folle, toute dignité bue, derrière la voiture qui t’emporte, tu as beau être un homme, tu n’as qu’une envie, c’est laisser tes larmes se répandre à flots tièdes, lourds d’inquiétude, de tristesse et de rage mêlées.
Noires blessures (2011)
Citations de Louis-Philippe Dalembert
Louis-Philippe Dalembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.