Quand j’étais chez quelqu’un à la campagne, le besoin de faire de l’exercice et de respirer le grand Rousseau Jean-Jacques

Quand j’étais chez quelqu’un à la campagne, le besoin de faire de l’exercice et de respirer le grand air me faisait souvent sortir seul, et m’échappant comme un voleur, je m’allais promener dans le parc ou dans la campagne.
Les Rêveries du promeneur solitaire (1776-1778, édition posthume 1782), VIII
Citations de Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.