Pourquoi la faiblesse devant le plaisir serait-elle plus coupable que la faiblesse devant la douleur Camus Albert

Ajouter un commentaire

Pourquoi la faiblesse devant le plaisir serait-elle plus coupable que la faiblesse devant la douleur. Celle-ci commet parfois des ravages incomparables.
Carnets III, mars 1951 – décembre 1959 (1989)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse