Plus je regarde, plus ce vide devient vide et clair. Comme si j’avais ouvert une porte sur de l’espa Kasischke Laura

Plus je regarde, plus ce vide devient vide et clair. Comme si j’avais ouvert une porte sur de l’espace pur – plat, mais caverneux et brillant –, comme si, si jamais j’entrais, j’allais tomber pour toujours dans le futur.
Un oiseau blanc dans le blizzard (2000)
Citations de Laura Kasischke
Laura Kasischke

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.