Peut-être que les morts sont toujours comme des noyés. On croit les ensevelir dans le flot quotidien Reverdy Thomas B.

Peut-être que les morts sont toujours comme des noyés. On croit les ensevelir dans le flot quotidien des joies et des peines ordinaires, des millions d’autres choses à penser ou à faire, et la moindre tempête d’insomnie les ramène au rivage au milieu d’une vague de sueur et d’angoisse.
Il était une ville
Citations de Thomas B. Reverdy
Thomas B. Reverdy

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.