Ne t’en prends qu’à toi seul quand tu te sens coupable – Des excès où le vin conduit en sa chaleu Caton Denys

Ajouter un commentaire

Ne t’ en prends qu’ à toi seul quand tu te sens coupable
Des excès où le vin conduit en sa chaleur.
Le vin est innocent, la faute inexcusable
N’ est que de la part du buveur.
Distiques de Caton, Livre second, XXI
Citations de Denys Caton
Denys Caton

Laisser une réponse