Te voyant opulent dans l’extrême vieillesse, – Qui t’annonce un trépas prochain, – A tes meill Caton Denys

Ajouter un commentaire

Te voyant opulent dans l’ extrême vieillesse,
Qui t’ annonce un trépas prochain,
A tes meilleurs amis fais part de ta richesse;
Et jouis de la vie en attendant la fin.
Distiques de Caton, Livre troisième, IX
Citations de Denys Caton
Denys Caton

Laisser une réponse