Montre-toi vivement sensible aux bons offices – Que dans l’occasion quelqu’un t’aura rendus, – Caton Denys

Ajouter un commentaire

Montre-toi vivement sensible aux bons offices
Que dans l’ occasion quelqu’ un t’ aura rendus,
Et n’ imite pas ceux près de qui les services
Et les plus grands soins sont perdus.
Distiques de Caton, Livre quatrième, XLII
Citations de Denys Caton
Denys Caton

Laisser une réponse