Ma grand-mère me disait : Quand j’étais domestique, on ne me donnait à manger que le cou du poulet. Bachelot Roselyne

Ma grand-mère me disait : Quand j’étais domestique, on ne me donnait à manger que le cou du poulet. Maintenant, je suis patronne, et j’ai toujours le cou du poulet ! Mais tu sais, finalement, c’est le meilleur…
La petite fille de la Ve (2015)
Citations de Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.