Le fait est qu’il faut des années pour s’approprier un oreiller, des centaines de nuit de sommeil po Espinosa Albert

Le fait est qu’il faut des années pour s’approprier un oreiller, des centaines de nuit de sommeil pour lui donner cette forme à nulle autre pareille, qui nous entraîne vers le sommeil. A la longue on apprend à plier notre oreiller pour que notre sommeil touche à la perfection, à le tourner de façon à ce que la température ne dépasse pas celle qui nous plaît. On reconnaît même son odeur après une bonne nuit de sommeil. Si seulement nous pouvions en savoir aussi long sur les gens que nous aimons et qui dorment à nos côté.
Tout ce que nous aurions pu être toi et moi si nous n’étions pas toi et moi (2012)
Citations de Albert Espinosa
Albert Espinosa

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.