La vie mentale, si on la considère comme « une sorte de » dialogue intérieur, est étroitement dépendan Pachet Pierre

La vie mentale, si on la considère comme « une sorte de » dialogue intérieur, est étroitement dépendante, autant pour sa survie que pour son émergence, de la possibilité de s’entretenir avec des interlocuteurs.
Devant ma mère (2007)
Citations de Pierre Pachet
Pierre Pachet