La présence des autres dans une salle de classe permet l’infini confort de la solitude: j’étais seul Moix Yann

La présence des autres dans une salle de classe permet l’infini confort de la solitude: j’étais seul, mais entouré je me frottais au groupe comme un matou se frotte aux hommes (j’avais d’ailleurs la sensation, en ce lieu, d’ habiter dans un chat) je pouvais mentalement m’isoler , pour vivre ailleurs et autre chose. Je pouvais gribouiller des signes m’essayer à la poésie découvrir en plissant les yeux jusqu’à ce que mes camarades se transforment en statues agitées des continents aberrants. Mes pensées envahissaient peu à peu l’espace; je devenais le personnage principal en ce paysage où les êtres confectionnaient mon décor .
Orléans (2019)
Citations de Yann Moix
Yann Moix

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.