La littérature des pays totalitaires ne meurt pas tant parce qu’elle est dirigée que parce qu’elle e Camus Albert

La littérature des pays totalitaires ne meurt pas tant parce qu’elle est dirigée que parce qu’elle est coupée des autres littératures. Tout artiste qui, d’avance, n’est pas ouvert à la réalité entière est mutilé.
Carnets III, mars 1951 – décembre 1959 (1989)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.