La détention allonge les jours, distend les nuits, étire les heures, donne au temps un consistance p Dubois Jean-Paul

La détention allonge les jours, distend les nuits, étire les heures, donne au temps un consistance pâteuse, vaguement écoeurante . Chacun éprouve le sentiment de se mouvoir dans une boue épaisse où il faut s’extraire à chaque pas, bataillant pied à pied pour ne pas s’enliser dans le dégoût de soi-même. La prison nous ensevelit vivants.
Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon (2019)
Citations de Jean-Paul Dubois
Jean-Paul Dubois

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.