Je ne t’aime pas comme rose de sel, ni topaze
Ni comme flèche d’oeillets propageant le feu : < Neruda Pablo

Je ne t’aime pas comme rose de sel, ni topaze
Ni comme flèche d’oeillets propageant le feu :
Je t’aime comme l’on aime certaines choses obscures,
De façon secrète, entre l’ombre et l’âme.
Sonnet XVII
Citations de Pablo Neruda
Pablo Neruda

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.