Je fais ici cette confession en prévision de ma mort, que je méprise la nation allemande à cause de Schopenhauer Arthur

Je fais ici cette confession en prévision de ma mort, que je méprise la nation allemande à cause de son immense bêtise, et que je rougis de lui appartenir.
Parerga et Paralipomena (1851)
Citations de Arthur Schopenhauer
Arthur Schopenhauer

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.