Il n’y a pas vraiment de solitude. On ne peut pas la supporter. Seul, on est d’abord hanté par son d Thomas Henri

Il n’y a pas vraiment de solitude. On ne peut pas la supporter. Seul, on est d’abord hanté par son double – ce qui permet de ne pas être seul – et puis par l’horizon de tous les autres. Il y a l’histoire et toute la fracture sociale autour de nous.
Les Heures lentes (2004)
Citations de Henri Thomas
Henri Thomas

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.