Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche. Baudelaire Charles