Seigneur, ayez pitié, ayez pitié des fous et des folles! O Créateur! peut-il exister des monstres au Baudelaire Charles

3 Commentaires

Seigneur, ayez pitié, ayez pitié des fous et des folles! O Créateur! peut-il exister des monstres aux yeux de Celui-là seul qui sait pourquoi ils existent, comment ils se sont faits et comment ils auraient pu ne pas se faire?
Petits poèmes en prose ou Le Spleen de Paris (1862), Mademoiselle Bistouri
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

3 réponses à “Seigneur, ayez pitié, ayez pitié des fous et des folles! O Créateur! peut-il exister des monstres au Baudelaire Charles”

  1. Cochonfucius

    Selon Chesterton, le fou est celui qui a tout perdu, sauf la raison.

    Répondre
    • dicocitations

      En effet très juste :
      Gilbert Keith Chesterton : The mad man is the one who has lost everything but his reason.
      Le fou est celui qui a tout perdu sauf la raison.

      Il a également dit : "He is a [sane] man who can have tragedy in his heart and comedy in his head."
      L’homme sain est celui qui a un cœur tragique et une tête comique.

      Répondre
  2. dicocitations

    Quelles bizarreries ne trouve-t-on pas dans une grande ville, quand on sait se promener et regarder ? La vie fourmille de monstres innocents. – Seigneur, mon Dieu! vous, le Créateur, vous, le Maître; vous qui avez fait la Loi et la Liberté; vous, le souverain qui laissez faire, vous, le juge qui pardonnez; vous qui êtes plein de motifs et de causes, et qui avez peut-être mis dans mon esprit le goût de l'horreur pour convertir mon cœur, comme la guérison au bout d'une lame; Seigneur ayez pitié, ayez pitié des fous et des folles ! O Créateur! peut-il exister des monstres aux yeux de Celui-là seul qui sait pourquoi ils existent, comment ils se sont faits et comment ils auraient pu ne pas se faire?

    Charles Baudelaire (1821- 1867)

    Répondre

Laisser une réponse