Chaque fois que je saisis un volume et l’ouvre, il s’échappe d’entre les pages un parfum du temps pa Murakami Haruki

Chaque fois que je saisis un volume et l’ouvre, il s’échappe d’entre les pages un parfum du temps passé. Les connaissances profondes, les émotions intenses qui reposent derrière ces couvertures ont une odeur particulière.
Kafka sur le rivage (2002)
Citations de Haruki Murakami
Haruki Murakami