Ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix an Vigan Delphine de

Ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas.
Les gratitudes
Citations de Delphine de Vigan
Delphine de Vigan

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.