C’est un choix qu’il faut faire quand on veut écrire une fiction sur un virus. On se dit, quel virus Thilliez Franck

C’est un choix qu’il faut faire quand on veut écrire une fiction sur un virus. On se dit, quel virus ou bactérie choisir ? Et on penche d’abord pour Ebola, ou pour des maladies vraiment spectaculaires. Mais en discutant avec les chercheurs, il m’est venu qu’il fallait trouver quelque chose de plus pernicieux, qui se propage très vite mais sans tuer forcément les gens. C’est pour ça que j’ai choisi une grippe, avec une souche inconnue, et qui ressemble vraiment au Covid-19. Parce qu’il y a ce délai d’incubation extrêmement long qui fait que le virus peut se cacher dans l’organisme et, avec un taux de propagation très important, qu’il puisse se répandre considérablement parmi la population sans que le sujet soit au courant qu’il est infecté…
Interview Le Point, par Julie Malaure, le 19/03/2020
Citations de Franck Thilliez
Franck Thilliez

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.