Alors des profondeurs du sol, où l’argile se cuit à feu couvert, jusqu’aux hauteurs du ciel où monte Bosco Henri

Alors des profondeurs du sol, où l’argile se cuit à feu couvert, jusqu’aux hauteurs du ciel où montent, aspirées, les molécules flamboyantes des poussières, s’élève l’édifice immense de l’été.
Le Mas Théotime (1945)
Citations de Henri Bosco
Henri Bosco

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.