Une des joies des vrais riches, c’est de faire croire qu’ils sont pauvres. Ces petites pécores qui, Montherlant Henry de

Ajouter un commentaire

Une des joies des vrais riches, c’ est de faire croire qu’ ils sont pauvres. Ces petites pécores qui, au restaurant, vous regardent avec une moue, parce que vous portez une chemise à vingt-deux francs, – si elles savaient!
Les Célibataires (1934)
Citations de Henry de Montherlant
Henry de Montherlant

Laisser une réponse